E&P_Logo_Site web_02.png
Écouter Excav
noir-bandcamp-logo.png
noir-spotify.png
noir-youtube.png
noir-logo-deezer.png
noir-music.png
noir-facebook.png
noir-twitter.png
Suivre Excav
noir-instagram.png
noir-patreon.png
 

La démarche artistique d’Excavation & Poésie est un éboulement d’ouverture à l’altérité. Elle débute en p’tites étincelles d’indignation et de prise de conscience dans le ventre de Charles, pour ensuite prendre feu dans le funk d’Olivier, la contemplation de Laetitia, et la minutie de Rafael.  

 

Ensemble, on s’écoute pis on s’aime, afin de mieux vous partager notre révolte.

IMG_1039-blanc.png

Charles,

notre compositeur, guitariste et chanteur, déclenche notre processus artistique avec ses grands coups de plume de travers. Sa force est d’avoir compris que l’écriture est un espace où il pouvait laisser tomber ses mécanismes de défense une bonne fois pour toutes. Comme une manière d’apprendre à se connaître en articulant les choses autrement, en utilisant la poésie pour explorer son habitat intérieur et tous les plis qui viennent avec. On dit que quand il chante entouré de sa gang, il suffit de regarder ses yeux mouillés pour voir que les étincelles de son ventre ont enfin trouvé une place où s’embraser en paix.

Olivier Dussault,

notre contrebassiste, c’est le propane dans lequel ces étincelles-là s’aventurent ensuite. À l’époque, Olivier, comme Charles, commençait à se tanner de la fausse objectivité qu’on lui imposait dans les murs universitaires. Il avait besoin de quelque chose de cru, de vrai. Fait que quand les deux se sont rencontrés et que Charles, en sentant l’ouverture d’Olivier, a eu le courage de lui ouvrir son cahier de chanson, ça a explosé. Sa force est de croire coûte que coûte que l’art peut changer les choses. Paraîtrait d’ailleurs que quand il baisse la tête et se perd dans son gros violon, il croit dur comme fer que chaque note qu’il joue et chaque vers qu’il scande crée un effet papillon qui déclenche une rébellion contre le statu quo quelque part dans l’Québec.

Laetitia,

notre violoniste, c’est elle qui met le bois dans l’feu, pis elle prend de grosses bûches d’érable pour pas que ça pogne trop vite. Son tact, son cœur et sa douceur font redescendre nos chansons un peu plus près du sol. La preuve, c’est que quand elle plie son violon, qu’elle regarde au ciel comme si elle repartait en voyage à travers le monde et qu’elle nous joue des barres de reel, on n’a pas le choix d’avoir les deux pieds sur terre pour giguer.

Rafael,

notre batteur, c’est le gars avec le bâton de bois cendré au bout qui s’assure que l’feu brûle égal. C’est notre gars de finition, celui qui peaufine, qui s’assure que tout est ben fait. Quand il embarque sur scène avec nous et qu’il s’assoit sur son banc pour regarder le beau feu brûler, son regard se met à briller pis son sourire y fend jusqu’aux oreilles. La légende raconte que Rafael est tellement minutieux, qu’il n’aurait jamais cassé de baguette de drum de sa vie. 

E&P_NB_04.jpg

Notre objectif:

utiliser la musique, la poésie et l’espace artistique s’y rattachant afin de générer un dialogue ouvert.

 

Créer des moments de gros fun noir, de gigues, de sourires et de gens qui s’aiment.

 

Cultiver notre démarche comme un beau grand feu auquel tout le monde finit par ajouter une couple de p’tites branches.

Émissaire [emisɛʀ] n.m. :

  • Personne dépêchée auprès d’une autre pour remplir une mission;

  • Cours d’eau prenant naissance dans un lac.

Boutique

Pour vous procurer notre album Émissaires, nos très, très doux t-shirts ou une lecture du dimanche soir.

Une prestation pour Pas d'pickup (pis un microphone)

La fabrique culturelle

Abonnez vous à l'infolettre pour ne rien manquer!

Merci pour votre envoi !

IMG_1041.PNG